Rapport annuel 2016

Spread the love

L’année 2016 a, de nouveau, été difficile pour l’industrie minière en général et celle de la République Démocratique du Congo en particulier. Les sociétés minières ont dû accomplir des efforts importants pour survivre : compression des coûts chez tous, report de la plupart des projets de développement ou d’expansion.

Les prévisions qui circulent, au FMI, à la Banque Mondiale, chez les banquiers, laissent augurer de hausses des cours des matières premières. Si celles-ci se vérifient, l’environnement minier pourra à nouveau devenir porteur d’espoir et l’année 2017 pourra être plus ambitieuse en termes d’activité et de développement.
Il va de soi que l’industrie ne pourra que profiter d’une situation politique apaisée et d’un redressement de l’image du pays en qui concerne le climat des affaires. Ce sont les deux voeux les plus pressants que la Chambre des Mines forme en ce début d’année.
Les sociétés minières de la RDC réitèrent leur engagement à investir davantage, à développer le potentiel minier du pays, en vue de créer de la richesse pour le pays comme pour les investisseurs. Ils consi-dèrent que ceci est une condition pour favoriser l’éclosion d’une vé-ritable classe moyenne active et compétitive en offrant des opportu-nités d’affaires aux citoyens congolais et un revenu décent à la main d’oeuvre locale.

C’est avec détermination donc que la Chambre des Mines veut agir en 2017 !

FEC cover Report

 

DOWNLOAD THE ENGLISH VERSION

TELECHARGEZ LA VERSION FRANCAISE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Open chat
Besoin d'aide?
Bonjour,

Besoin d'information?