23 septembre 2021

Marie-Chantale Kaninda, femme inspirante du secteur minier

Lubumbashi, le 20 novembre 2020 – Madame Marie-Chantal Kaninda du Groupe Glencore a été nominée parmi les 100 femmes les plus inspirantes du monde dans le secteur minier par le Women In Mining UK , une organisation bénévole à but non lucratif qui se consacre à la promotion de l’emploi, de la fidélisation et de la promotion des femmes dans ce secteur.

« Je tiens, au nom des membres de la Chambre des Mines de la Fédération des Entreprises du Congo, à présenter nos plus vives félicitations à Marie-Chantal Kaninda, Executive Director Head of Corporate Affairs de Glencore DRC. Son engagement proactif, son dévouement et surtout sa passion pour le secteur minier de la République Démocratique du Congo, en particulier, ont fait bouger les lignes de manière significative. Nous restons convaincus que son apport contribuera à faire mieux connaitre le secteur minier auprès des parties prenantes et pérenniser son développement et son rayonnement », a exprimé Louis Watum, Président de la Chambre des Mines de la FEC.

« Cette reconnaissance des compétences féminines congolaises du secteur minier au niveau international est un motif de fierté pour toutes les femmes congolaises œuvrant dans le secteur et un signal fort qui invite les acteurs à scruter encore plus dans les ressources du secteur et à découvrir ce joyau qui regorge de tant de trésor qu’est la WIM.RDC qui, ce jour est fière de célébrer sa lauréate, parmi les 100 femmes nominées, choisies parmi 6500 candidates, et présente ses félicitations à Madame Marie-Chantal Kaninda.

Cette nomination invite les acteurs congolais à l’inclusion d’une section sur l’égalité de genre et d’une politique spécifique visant la prise en compte du genre dans les politiques de développement des compétences, l’identification des barrières spécifiques qui bloquent la promotion des femmes, la sensibilisation des décideurs politiques pour le relèvement de la représentativité des femmes au sein des organes décisionnels ainsi que la définition des indicateurs clairs et l’intégration de la perspective de genre dans les stratégies nationales de développement.

Cela contribuera au renforcement des capacités nationales d’intégration de la dimension du genre afin d’assurer un développement harmonieux du pays. » a écrit Dorothée Masele, Présidente WIM.DRC.

Fondée en 2006, Women in Mining (WIM) défend et parle au nom des femmes du secteur minier, informant les participants de l’industrie et les décideurs des défis et des opportunités que les femmes trouvent en poursuivant une carrière dans des sociétés minières et dans d’autres entreprises liées à l’exploitation minière.

Grâce à ses partenariats avec des sociétés minières de premier plan et d’autres participants de l’industrie, WIM fournit un leadership éclairé, des analyses et des recherches sur la rentabilisation de la diversité, de l’inclusion et de l’avancement économique des femmes dans le secteur.

 

Le secrétariat