5 février 2023

La production de l’or brut : les industries minières atteignent 10 386 Kg à fin août 2022

Les industries minières de la République Démocratique du Congo (RDC) ont réalisé une production de l’ordre de 10 386 kilogrammes d’or brut à fin août 2022, relève MINES.CD dans les condensées statistiques de la Banque centrale du Congo du mois d’août 2022.

Cette production d’or brut a sensiblement diminué par rapport à la période correspondante en 2021 où les industries minières de la République démocratique du Congo (RDC) avaient réalisé une production d’or brut de l’ordre de 20 831 kilogrammes, soit deux fois plus que la production réalisée à fin août 2022.

La Banque centrale du Congo qui a livré ce rapport n’a ^pas évoqué les raisons à la base cette baisse de production, souligne-t-on..

Pour toute l’année 2021, la production d’or brut a été chiffrée à hauteur de 31 903 kilogrammes.

Deux produits sont stables cette semaine à savoir le cobalt à 51 260 USD la tonne et l’argent à 0,62 USD le gramme. L’or aussi est au rouge cette semaine en se situant à 53,38 USD le gramme contre 54,07 USD le gramme la semaine passée, soit une légère baisse de prix de l’ordre de -1,28 USD.

L’industrie pétrolière congolaise produit 4,394 millions de barils (BCC)

La production cumulée des entreprises pétrolières à fin août 2022 est évaluée 4,852 millions des barils contre 4,394 millions de barils à la période correspondante en 2021 sur une production globale de 8,455 millions de barils au cours de ce dernier exercice..

Par ailleurs, la production du ciment se chiffre à 947 mille tonnes à août 2022 contre un cumul de 1,031 million tonnes pour la période correspondante en 2021, soit une baisse de 87 mille tonnes. La production annuelle en 2021 était de 1.557.968 tonnes de ciment.

La production du ciment en République démocratique du Congo reste inférieure à la demande intérieure. Les sociétés de génie civil qui sont les grandes consommatrices de ce produisent recourent parfois à l’importation pour combler le déficit. Le sac de 50 kg s’est stabilisé ces deux dernières années à 20.000 FC, soit dix dollars américains chez les détaillants dans la ville de Kinshasa.

Dans la zone centre, le ciment se négocie au double voir au triple à cause de sa rareté sur le marché. L’approvisionnement en ciment dans cette zone étant effectué à partir de Kinshasa ou du Katanga dans la partie Nord de la République démocratique du Congo.