Katanga, RDC : Institut Afrique RSE réalise le guide RSE des entreprises minières

Spread the love

« Ce guide n’a pas la prétention de venir supplanter ni les textes de loi de la République Démocratique du Congo, ni tout autre référentiel national et international en matière de Responsabilité Sociétale des Entreprises.  Au contraire, il vient appuyer en les contextualisant aux réalités socio-économico-environnementales de la région du Katanga. Il s’y réfère tout en répondant aux besoins et défis du contexte socio-économique local. Il donne des orientations, non des obligations.
Il invite à l’imagination et non à la conformité.
Ce guide a donc son ancrage à la fois dans les textes réglementaires de la RDC, les textes internationaux en matière de RSE et dont la norme ISO 26000, les recommandations du dialogue multi acteurs sur l’Investissement Durable au Katanga (IDAK), les bonnes pratiques de quelques entreprises locales et les recommandations des experts du domaine. » Simon TUMA WAKU pour la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) et Claude POLET pour la Chambre des Mines.
Presentation1Extrait de sa Préface, ces propos de deux voix autorisées du patronat congolais et du secteur minier au Katanga sont la plus grande récompense de l’Institut Afrique RSE (IA-RSE) pour l’énorme travail abattu en 2015 pour l’élaboration du guide sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises minières industrielles dans la région du Katanga.
Il est désormais en accès libre sur le site de la Chambre des Mines.

A la demande de la Coopération Allemande, GIZ, via le projet « Bonne Gouvernance dans le Secteur Minier », IA-RSE avait pour mission de réaliser un outil de déploiement de la Responsabilité Sociétale dans les industries minières dans le contexte katangais.
Le challenge était d’élaborer un guide RSE adapté à la réalité des entreprises minières au Katanga sous l’énorme pression des parties prenantes locales.
Pour y arriver, l’IA-RSE a misé sur la co-construction avec les acteurs du territoire et surtout une attention particulière accordée à la mobilisation des personnes ressources.

Dans le cadre de cette mission, 285 personnes représentatives du territoire et en lien avec le secteur minier ont été interviewées.
Ces nombreux échanges ont permis une meilleure compréhension du poids du passé minier du Katanga, l’identification des interactions entre les acteurs, la mise en exergue des fortes attentes des communautés et la valorisation des initiatives remarquables des industries minières en matière de RSE.

Sur ce dernier point, les entretiens croisés avec les différents cadres d’entreprises sur la gouvernance, les droits de l’Homme, les relations et conditions de travail, l’environnement, les communautés et le développement local, la loyauté des pratiques et la question relative aux consommateurs, ont permis de mesurer l’ampleur de l’engagement de certaines entreprises minières industrielles en matière de Responsabilité Sociétale.

Cette mission au Katanga a conforté notre vision sur la nécessité de la co-construction par l’Afrique et pour l’Afrique d’une Responsabilité Sociétale des Entreprises adaptée aux différents contextes africains.
Ainsi, même en République Démocratique du Congo, le guide RSE des industries minières dans le contexte katangais ne peut pas être utilisé dans la province du Kivu, par exemple, sans adaptation.

Le déploiement de la RSE en Afrique passe inévitablement par l’innovation, l’expérimentation et l’adaptation de l’ensemble des outils internationaux à nos cultures et réalités.
Il faudrait pour cela multiplier les guides RSE par secteurs d’activités (agriculture, énergie, industries extractives, télécom, banque et assurance, BTP, transport, logistique, agro-industrie, etc.). La seconde étape sera le développement des labels RSE adaptés à chaque catégorie d’entreprise.

Même si les Gouvernements doivent jouer un rôle de catalyseur grâce aux politiques publiques incitatives, nous sommes profondément convaincu que les entreprises à travers les organisations patronales et Chambres de Commerce et d’Industries doivent être les locomotives.
La Fédération des Entreprises et la Chambre des Mines du Congo montrent la voie.
Il revient aux autres organisations patronales africaines de suivre le chemin et d’oser OSER.

Thierry TENE, Associé et Directeur de l’Institut Afrique RSE

Nos prochaines interventions :
15 au 20 Avril, Ecole Supérieure des Sciences Economiques et Commerciales (ESSEC), Douala, Cameroun Intervention sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises dans le contexte africain auprès des MBA2 TC, DESC3 GRH et DEPA1 POSE
31 Mai au 4 Juin, Université du Groupement Inter-Patronal du Cameroun (GICAM), Douala, Cameroun Intervention sur le thème « Quels liens entre RSE et champion national ? »
Juin, Douala, Cameroun Deuxième numéro du magazine Dirigeantes, remise des Dirigeantes Awards (DA) et deuxième édition du Dîner – Débat Des Dirigeantes (4D) en présence de la Marraine Sally NYOLO
Septembre, Abidjan, Côte d’Ivoire Troisième numéro du magazine Dirigeantes, remise des Dirigeantes Awards (DA) et troisième édition du Dîner – Débat Des Dirigeantes (4D) en présence de la Marraine Sally NYOLO
Novembre, Antananarivo, Madagascar Quatrième numéro du magazine Dirigeantes, remise des Dirigeantes Awards (DA) et quatrième édition du Dîner – Débat Des Dirigeantes (4D) en présence de la Marraine Sally NYOLO avec une édition spéciale « Dirigeantes Francophones »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Open chat
Besoin d'aide?
Bonjour,

Besoin d'information?