5 février 2023

Avec 647 millions USD de redevance minière du premier semestre 2021 au Lualaba et Haut-Katanga, l’État peut construire « plus de 6000 écoles primaires »

Rien que pour le premier semestre de l’année dernière, la redevance minière pour seulement les provinces du Haut-Katanga et celle du Lualaba a atteint le plafond de plus de 600 millions USD. Selon les données statistiques soutenues par le président de la chambre des mines et parvenues à la rédaction de MINES.CD, c’est une somme globale de 647 208 290 USD qui a été mobilisée de janvier au juin 2021.

Alors que la République démocratique du Congo a mis en pratique la gratuite de l’enseignement primaire sur toute son étendue, Louis Watum, président de la chambre des mines, soutient qu’avec ce montant, l’État peut construire « plus de 6000 écoles primaires ». Se référant à un programme du gouvernement qui prévoyait de construire 1000 écoles par an pour une enveloppe globale de 100 millions USD.

Au président de la chambre des mines d’ajouter qu’avec cet argent de la redevance minière, la RDC peut se doter également l’équivalent de « 64 universités à travers le pays, 64 grands hôpitaux provinciaux, plus de 300km de route asphaltée, construction d’une centrale hydroélectrique de 200MW ».

Alors que Félix Tshisekedi – Président de la République – a lancé un vaste programme de développement de 145 territoires pour 1,66 milliards USD, les calculs de Louis Watum montrent qu’avec la redevance de seulement une année, pour le Haut-Katanga et le Lualaba, ce projet va être financé.

« Programme des 100 jours : Routes – Santé– Education – Habitat – Energie – Electricité – Eau – Emploi – Transport – Agriculture pêche et élevage : 488 145 106 USD », a-t-il comparé.

Pendant ce temps, au troisième trimestre 2022, la société Tenke Fungurume Mining (Lualaba) a versé un montant net d’environ 308,86 millions USD au titre d’impôt et autres paiements connexes au Trésor public et à d’autres services administratifs publics de la République Démocratique du Congo (RDC). Durant les trois premiers trimestres de 2022, ce montant a été de 924,44 millions USD. Depuis le démarrage du projet en 2006, ces paiements ont atteint un montant total d’environ 4,705 milliard USD.