La Chambre des Mines de la RDC accueille favorablement la retention du Code Minier de 2002

Spread the love

Le Cape, 10 Février 2016La Chambre des Mines de la République démocratique du Congo a accueilli l’annonce par le gouvernement de la RDC plus tôt aujourd’hui que, après des négociations avec l’industrie, il a renoncé à son plan initial visant à modifier le code minier du pays.

Dans une déclaration ici à Mining Indaba, le Président de la Chambre des mines Simon Tuma-Waku dit que le gouvernement a reconnu qu’un code plus onéreux n’ attirerait pas les investisseurs dans ce contexte de marché déjà en difficulté, comme cela a été le cas ailleurs en Afrique.

« L’assurance donnée à l’Indaba par le ministre des Mines Martin Kabwelulu que le code actuel sera maintenu a apporté la clarté et la stabilité. Maintenant que le nuage d’incertitude se dissipe, la RDC peut redevenir une destination compétitive pour les investissements miniers, le tout pour le profit du gouvernement ainsi que du secteur « , at-il declare.

Il a également noté que, bien que 2015 avait été une année difficile pour l’industrie minière de la RDC, les opérateurs ont tenu relativement bien face à des conditions difficiles. La production de cuivre a baissé de 3,3% par rapport à l’année précédente malgré la fermeture des opérations marginales. La production du Zinc a aussi connu une baisse, tandis que celle du cobalt ainsi que celle du diamant ont été légèrement en hausse, pendant que le plus grand bond est venu de l’or, avec un total de 25 tonnes en 2015, une croissance de 30% par rapport à l’année précédente suite à la production soutenue de Kibali.

 

POUR TOUT CONTACT:

John Nkono

Secrétaire Général

Chambre des Mines

+243 99 811 8531

Email: j.nkono@fec-rdc.com

Click here for the English version

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Open chat
Besoin d'aide?
Bonjour,

Besoin d'information?